En avril 2014

Deux frères vivaient près de ce garage où c'était l'enfer : ont été adoptés avec l'aide de l'association de pontault-combault